22.3.11

Maison traditionnelle - L’habitation à « LIWAN »


L’habitation à « Liwan »  est une pièce centrale seulement couverte, ouverte au centre de la façade. C’est un lieu ventilé abrité du soleil d’été et des pluies d’hiver, où les pièces d’habitations s’alignent de part et d’autre. Ce type d’habitation s’est rapidement répandu sur le territoire libanais s’adaptant parfaitement au climat. 

Cette pièce centrale donne sur l’extérieur au travers d’une baie en arc. De part et d’autre de cette pièce deux chambres sont situées. Ainsi cette pièce centrale devient le lieu de réunion de toute la famille au grès des saisons. C’est une pièce à vivre.
S’adaptant particulièrement au climat libanais, ce type d’habitation s’est profilé dans tout le pays s’adaptant au plan rectangluraire. Ainsi les types de maisons se combinent permettant l’évolution de la maison traditionnelle libanaise.
La maison à liwan peut être une modeste ferme à toiture de branchage et terre; elle peut être une maison bourgeoise qui ne manque pas de grandeur; elle peut, en se combianant avec la traditionnelle cour intérieure, devenir un palais. L’habitation à « Liwan »  est une pièce centrale seulement couverte, ouverte au centre de la façade. C’est un lieu ventilé abrité du soleil d’été et des pluies d’hiver, où les pièces d’habitations s’alignent de part et d’autre. Ce type d’habitation s’est rapidement répandu sur le territoire libanais s’adaptant parfaitement au climat. 

Cette pièce centrale donne sur l’extérieur au travers d’une baie en arc. De part et d’autre de cette pièce deux chambres sont situées. Ainsi cette pièce centrale devient le lieu de réunion de toute la famille au grès des saisons. C’est une pièce à vivre.
S’adaptant particulièrement au climat libanais, ce type d’habitation s’est profilé dans tout le pays s’adaptant au plan rectangluraire. Ainsi les types de maisons se combinent permettant l’évolution de la maison traditionnelle libanaise.
La maison à liwan peut être une modeste ferme à toiture de branchage et terre; elle peut être une maison bourgeoise qui ne manque pas de grandeur; elle peut, en se combianant avec la traditionnelle cour intérieure, devenir un palais.

Céline Jupeau 4ème année

Aucun commentaire:

Publier un commentaire