24.3.11

L’éphémère


«L'architecture éphémère n'est pas un pis-aller en attendant autre chose, c'est une structure qui existe pour elle-même, le temps que quelque chose se passe.»
Anne-Marie Lecoq
Encyclopædia Universalis © 2000
Une chrysalide
Marquer l’histoire, créer l’objet, l’architecture qui perdurera dans le temps est une folle envie qui ronge sans doute de belles idées. Nous espérons marquer le temps grâce à des bâtiments qui resteront debout après nous. L’architecture n’est pas que le bâtiment figé dans l’histoire qui au mieux a été contemporain à son inauguration et se démodera peut-être au fil des années. L’architecture est avant tout un concept, une idée, et cela peut s’exprimer seulement le temps d’un instant. Un lieu éphémère est comme la vie : intense. Il doit marquer les esprits et est synonyme de fête, de mise en scène, de spectaculaire. Il est conçu pour une fonction bien spécifique sans qu’on se pose la question de demain. Il célèbre cette fonction et c’est ici que se trouve son point fort.


Raphaelle Robert 4ème année

Aucun commentaire:

Publier un commentaire